Breaking News
Home / Actualités / Haïti – Élections : Le Gouvernement haïtien demande le soutien de l’Espagne

Haïti – Élections : Le Gouvernement haïtien demande le soutien de l’Espagne

L’Ambassade d’Haïti en Espagne a envoyé une lettre au Ministère des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération demandant l’appui du Gouvernement espagnol dans le processus électoral qui s’achèvera le 7 février 2022, dans laquelle le personnel politique sera renouvelé et il sera assuré qu’un nouveau président haïtien prendra ses fonctions.

La lettre souligne l’importance des prochaines élections pour Haïti et la communauté internationale. « […] Il est bien connu […] que les élections sont le seul moyen légal et légitime d’accéder au pouvoir. Haïti est un pays qui fait face à plusieurs défis, et notamment la crise du Covid-19. La stabilité politique de notre État-Nation dépend avant tout du bon fonctionnement de ses institutions solides et du respect des règles démocratiques définies par sa Constitution et ses lois. Le Gouvernement a appelé tous les acteurs politiques à coordonner leurs efforts pour assurer le bien-être des citoyens et promouvoir le développement socio-économique du pays. Il est donc important que les partenaires et amis d’Haïti continuent de soutenir les efforts du Gouvernement pour maintenir et assurer la stabilité socio-politique du pays […] ».

Étant donné que l’Espagne est un partenaire très important, engagé dans le développement d’Haïti, le soutien du Gouvernement espagnol est un signe de grande valeur, compte tenu également des « […] efforts démontrés par l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale et le Développement (AECID) pour créer une marque espagnole de bonnes pratiques dans plusieurs domaines de coopération : accès à l’éducation ; renforcement institutionnel et consolidation de la démocratie ; lutter contre l’insécurité alimentaire en renforçant le développement rural ; préservation de l’environnement ; accès à l’eau potable et à l’assainissement ; gestion du patrimoine et de la culture entre autres. »

La lettre se termine en soulignant « […] la Constitution de la République d’Haïti limite le mandat présidentiel à deux mandats non consécutifs de cinq ans. Le jeu démocratique exige le respect de ce principe de base. Comme l’a dit le Chef de l’Etat, la participation aux élections reste le seul moyen démocratique d’accéder au pouvoir. Et le Gouvernement compte sur le ferme soutien des autorités espagnoles pour mettre en œuvre le processus électoral et l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes ».

About mrsimeon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*