Breaking News
Home / Actualités / Haïti-Protestation : L’ONU appelée à se désolidariser avec Jovenel Moïse

Haïti-Protestation : L’ONU appelée à se désolidariser avec Jovenel Moïse

À l’appel de l’opposition politique au pouvoir du Président Jovenel Moise, plusieurs centaines de milliers de personnes ont investi les rues de Port-au-Prince et de diverses autres villes du pays, ce vendredi 4 octobre 2019. Les protestataires revendiquaient contre la gestion du pouvoir effectué depuis plus de deux (2) ans par le Président Moise ainsi que l’ingérence des diplomates membres de la coalition diplomatique dénommée Core Group qui décident de soutenir le gouvernement en place.

Une pléthore de dirigeants de l’opposition a été remarquée à la tête des différentes branches de la manifestation anti-gouvernementale. Qu’ils soient les représentants institutionnels de l’opposition comme les sénateurs en fonction Sorel Jacinthe de la Grande-Anse, Evaliere Beauplan du Nord-Ouest, Nenel Cassy des Nippes ou des députés Printemps Bélizaire et Roger Millien consécutivement de la troisième et de la première circonscription de Port-au-Prince à la cinquantième législature. Les Maires Rony Colin de la Croix-des-Bouquets  et Ralph Youri Chevry de la Mairie de Port-au-Prince ont foulé également le macadam pour protester de la gouvernance du pays faite par Jovenel Moise.

Quelques représentants de l’opposition ont pu franchir le quartier général de la Mission des Nations Unies pour la Justice en Haïti  (MINUJUSTH) et délivrer, comme prévu, le message aux représentants onusiens. « Nous exigeons aux membres du Core Group de se désolidariser au Président Jovenel Moise », ont déclaré les opposants membres de l’Alternative Consensuelle pour Rebâtir Haïti.

Un document adressé au Secrétaire Général des Nations-Unies, Antonio Gutteres, a été remis aux représentants onusiens au terme de cette imposante manifestation  de l’opposition haïtienne dans les rues de Port-au-Prince notamment ce vendredi 4 octobre 2019.

« Le peuple est en mode mobilisation jusqu’au départ de Jovenel Moise », a soutenu le Sénateur des Nippes, Nenel Cassy.

De son côté, le Sénateur du Nord-Ouest, Evaliere Beauplan, selon les conventions diplomatiques le Core Group ne devrait dicter des comportements à adopter par le peuple haïtien.

Des manifestations populaires anti-gouvernementales ont été également signalées en plus de la capitale haïtienne au Cap-Haïtien, à Jérémie, Mirebalais, Miragoane, Gonaïves et à Saint-Marc.

About mrsimeon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*