Breaking News
Home / Actualités / Haïti-Justice : les dossiers font défaut, Emmanuel Toto Constant pourrait être libéré

Haïti-Justice : les dossiers font défaut, Emmanuel Toto Constant pourrait être libéré

En détention depuis environ deux semaines à la prison civile de Saint-Marc, Emmanuel Constant attend encore ce qu’il adviendra de son sort pour son implication dans le massacre de Raboteau le 22 Avril 1994. Dans une interview exclusive accordée à HPN, le commissaire du Gouvernement des Gonaïves, Me Serard Gazius, a déclaré que le greffe du TPI de la juridiction lui avait remis un certificat négatif en rapport avec le dossier d’Emmanuel Mario Contant dit Toto Constant.

Me Gazius est plutôt sceptique concernant la suite des événements, mettant l’emphase sur l’indisponibilité des documents qui doivent lui permettre de savoir un peu plus sur le déroulement du jugement par contumace prononcé à l’encontre de l’accusé. Hormis l’absence du dossier signifié par le certificat négatif du greffe, le commissaire Gazius déplore que même la Cour de Cassation n’est pas en mesure de lui fournir les documents dont il a besoin. “Cela fait deux semaines que j’ai effectué une requête auprès de la Cour de Cassation, mais aucune réponse ne nous est parvenue”, regrette-t-il.

Dans l’éventualité où les dossiers ont réellement disparu, est-il possible de garder Toto Constant en prison ? A cette question, Le chef du Parquet des Gonaïves demeure perplexe. Néanmoins, il se dédouane de toute responsabilité si le concerné aura été mis en liberté en dehors des procédures. “Il revient à la Cour de Cassation de placer son mot dans cette affaire avant que je puisse me prononcer”, a-t-il répondu en souhaitant que cet imbroglio n’aura duré qu’un instant. Il avance également que le séisme de janvier 2010 a malheureusement fait disparaître des documents au niveau de la Cour de Cassation.

About mrsimeon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*