Breaking News
Home / Actualités / QUELLE MODERNISATION POSSIBLE POUR HAÏTI ?

QUELLE MODERNISATION POSSIBLE POUR HAÏTI ?

PAR FLORENAL JOSEPH, M.A., PHD

PEU DE JOURS APRÈS LE TREMBLEMENT DE TERRE DU 12 JANVIER 2010 QUI A COÛTÉ LA VIE A PLUS DE 200 000 COMPATRIOTES HAÏTIENS, L’ANCIEN PRÉSIDENT AMÉRICAIN WILLIAM JEFFERSON CLINTON S’EST RENDU EN HAÏTI. SOUS LA DIRECTION DU DÉPARTEMENT D’ÉTAT AMÉRICAIN, AYANT À SA TÊTE À L’ÉPOQUE MME HILLARY RODHAM CLINTON, FEMME DE BILL CLINTON, LA COMMISSION INTÉRIMAIRE POUR LA RECONSTRUCTION D’HAÏTI (CIRH), CO-PRÉSIDÉE PAR JEAN MAX BELLERIVE, ANCIEN PREMIER MINISTRE D’HAÏTI D’ALORS, ET BILL CLINTON, FUT CRÉÉE.

ALORS, JE FAIS CE RAPPEL HISTORIQUE EN VUE DE SITUER MON INTERVENTION D’AUJOURD’HUI À PARTIR D’UNE DÉCLARATION QUI A ÉTÉ FAITE PAR L’UN DES COPRÉSIDENTS DE LA CIRH, M. BILL CLINTON. DANS UNE DÉCLARATION PUBLIQUE QUE M. CLINTON A FAITE SUR HAÏTI, IL A DIT QUE HAÏTI SERA REBÂTIE COMME «UN PHOENIX QUI RENAÎT DE SES CENDRES ». PETER SCHWEIZER, DANS SON LIVRE « CLINTON CASH» [1] A REPRIS LA DÉCLARATION DE BILL CLINTON. AUTREMENT DIT, M. CLINTON A VU UNE HAÏTI QUI RENAÎTRAIT DE CES CENDRES, IL A VU UNE HAÏTI PROSPÈRE ET MODERNE. CEPENDANT, PLUS DE 10 ANS APRÈS, TOUS LES RAPPORTS NATIONAUX ET INTERNATIONAUX SUR HAÏTI NE LIENT PAS HAÏTI AVEC LA MODERNISATION. ALORS, Y A-T-IL UNE MODERNISATION POSSIBLE À HAÏTI ?

DINESH D’SOUZA, DANS SON LIVRE INTITULÉ « HILLARY’S AMERICA » [2], A ÉCRIT QU’APRÈS LE TREMBLEMENT DE TERRE DÉVASTATEUR DE LA PAUVRE NATION D’HAÏTI, PLUSIEURS PAYS ET ORGANISATIONS PHILANTHROPIQUES ONT DONNÉS À HAÏTI PLUS DE $10,5 MILLIARDS DONT $3,9 MILLIARDS PROVIENNENT DES USA. AUJOURD’HUI TROIS RAPPORTS RELATIFS AUX MAUVAISES GESTIONS DE PLUS DE $2,3 MILLIARDS DES FONDS « PETROCARIBE » ONT ÉTÉ PRODUITS PAR LA COUR SUPÉRIEURE DES COMPTES ET DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF. BREF, MALGRÉ CES MILLIARDS QUI ONT ÉTÉ « UTILISÉS/GASPILLÉS/MAL GÉRÉS », HAÏTI NE FAIT QUE DE S’ÉLOIGNER DAVANTAGE DE LA MODERNISATION. ENCORE LA MÊME QUESTION REVIENT : QUELLE MODERNISATION POSSIBLE POUR HAÏTI? SI TOUS CES MILLIARDS NE PEUVENT PAS RAPPROCHER HAÏTI DE LA MODERNISATION, TOURNONS DONC NOS REGARDS VERS NOS DÉCHETS! D’AILLEURS, NOUS EN PRODUISONS BEAUCOUP.

EN JUILLET 2018, M. FRANTZ DUVAL, LE RÉDACTEUR EN CHEF DU QUOTIDIEN HAÏTIEN LE NOUVELLISTE, A ÉCRIT QUE HAÏTI A LE TAUX DE COLLECTE DE DÉCHETS SOLIDES LE PLUS BAS DU CONTINENT AMÉRICAIN, SOIT 12.4% (QUATRE FOIS MOINS DE L’AVANT-DERNIER PAYS DE LA RÉGION, LE PARAGUAY (57%) [3]. ALORS, REGARDEZ VOUS-MÊMES AUTOUR DE VOUS ET VOUS ALLEZ VOIR COMBIEN LA SITUATION EST GRAVE !

LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES EST UN PROBLÈME LOCAL AYANT DES RÉPERCUSSIONS À L’ÉCHELLE MONDIALE. EN FAIT, IL Y A UNE CORRÉLATION POSITIVE ENTRE L’AUGMENTATION DE LA POPULATION ET LA PRODUCTION DE DÉCHETS DANS LE MONDE. D’APRÈS LE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR L’ENVIRONNEMENT, EN 2015, LE MONDE A GÉNÉRÉ ENVIRON 2 MILLIARDS DE TONNES MÉTRIQUES DE DÉCHETS SOLIDES. ON ESTIME QUE CE CHIFFRE POURRAIT D’ATTEINDRE 3,4 MILLIARDS D’ICI 2050. LA QUANTITÉ DE DÉCHETS SOLIDES DEVAIT PLUS QUE TRIPLER DANS LES PAYS À FAIBLES REVENUS D’ICI 2050[4]. SELON LES ESTIMATIONS, PLUS DE 2 MILLIARDS DE PERSONNES VIVENT DANS DES ZONES OU LA COLLECTE DE DÉCHETS EST QUASIMENT INEXISTANTE ET DÉPENDENT DE DÉCHARGES NON CONTRÔLÉES.

ALORS, SI HIER LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES N’ÉTAIT PAS POUR NOUS UNE OBLIGATION, AUJOURD’HUI NOUS DEVONS COMPRENDRE LA NÉCESSITÉ DE LES GÉRER. L’IMPACT DE LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES A UN TRIPLE EFFET :

-LA SANTÉ HUMAINE : LES DÉCHETS MAL GÉRÉS ATTIRENT LES INSECTES ET LES MICROBES À L’ORIGINE DES MALADIES TELLES QUE LE CHOLÉRA ET LA TYPHOÏDE. LES MOUSTIQUES SONT VECTEURS DE MALADIES TELLES QUE LA DENGUE, LE PALUDISME, ETC. LES DÉCHARGES À CIEL OUVERT PEUVENT CAUSER LA CONTAMINATION DE L’ENVIRONNEMENT TOUT EN CONTAMINANT LES EAUX DE SURFACE ET SOUTERRAINES, CE QUI ENTRAÎNERAIT LA CONTAMINATION D’EAU POTABLE. GÉNÉRALEMENT, ON BRÛLE DE FAÇON INCONTRÔLÉE LES DÉCHETS SOLIDES. CETTE COMBUSTION PEUT ENTRAÎNER DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES, NOTAMMENT LES DIOXINES, LES FURANES, LES MÉTAUX LOURDS ET LES PARTICULES, DONT BEAUCOUP PEUVENT ÊTRE TOXIQUES POUR LA SANTÉ HUMAINE.

-L’ENVIRONNEMENT : LA GESTION INAPPROPRIÉE DES DÉCHETS SOLIDES PEUT CONTAMINER LES SOLS ET LES PLANS D’EAU, EN CONSÉQUENCE AFFECTER LES ÉCOSYSTÈMES LOCAUX.  AUSSI CETTE MAUVAISE GESTION EST-ELLE UNE MENACE POUR LES ANIMAUX ERRANTS QUI SE NOURRISSENT EUX-MÊMES DE DÉCHETS CONTENANT DES RÉSIDUS ALIMENTAIRES. DES DÉCHETS SOLIDES NON GÉRÉS PEUVENT ÊTRE ÉGALEMENT UNE MENACE POUR L’ENVIRONNEMENT MARIN. EN FAIT, CERTAINES ÉTUDES SOULIGNENT QUE 80% DES DÉCHETS MARINS SONT DE SOURCE TERRESTRE. JETEZ UN COUP D’ŒIL AUTOUR DE VOUS ENCORE UNE FOIS! REGARDEZ MORNE L’HÔPITAL, LA JALOUSIE, CITÉ SOLEIL.

LA SITUATION SOCIO-ÉCONOMIQUE : LA NON-GESTION DES DÉCHETS SOLIDES CONSTITUE UN FREIN À LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE, SOIT AU NIVEAU LOCAL OU NATIONAL. D’ABORD, L’ACCUMULATION DES DÉCHETS DIMINUE LES VALEURS IMMOBILIÈRES. À CAUSE DE LA MAUVAISE GESTION DES DÉCHETS EN HAÏTI, LES PLAGES N’ATTIRENT PRESQUE PLUS LES TOURISTES.

ÉVIDEMMENT, IL Y A DES DÉFIS QUI PEUVENT INFLUENCER UNE MEILLEURE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES.  PAR EXEMPLE, LES RESSOURCES ET LES CAPACITÉS FINANCIÈRES PEUVENT ÊTRE LIMITÉES, ACCÈS LIMITÉ ET PERSONNELS QUALIFIÉS PEUVENT ÊTRE LIMITÉS, ENSUITE LA CRISE POLITIQUE QUI SÉVIT DANS LE PAYS CONSTITUE UN FREIN À TOUT PARTICULIÈREMENT À LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES QUI DÉJÀ N’ÉTAIT À AUCUN MOMENT DANS LES RADARS DES AUTORITÉS ÉTATIQUES.

MALGRÉ LES DÉFIS, IL FAUT QU’IL Y AIT DES APPROCHES OU DES STRATÉGIES À ADOPTER EN VUE DE GÉRER LES DÉCHETS SOLIDES EN HAÏTI. UNE GESTION DE CES DÉCHETS PEUT AIDER HAÏTI À ENTRER DANS LE MONDE DE LA MODERNISATION.

COMMENT FACILITER LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES ?

IDENTIFIER ET ENGAGER LES PARTIES PRENANTES DANS LE PROCESSUS DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES,

L’AGENCE DE PROTECTION ENVIRONNEMENTALE[ 5] (APE) AUX USA DÉFINIT CE CONCEPT COMME ÉTANT LE PROCESSUS VISANT À ÉTABLIR DES RELATIONS AVEC LES RÉSIDENTS, LES GROUPES D’INTÉRÊT ET TOUTES LES ENTITÉS CONCERNÉES AFIN D’OBTENIR LE SOUTIEN EN FAVEUR DES POLITIQUES ET PROGRAMMES SUR LA GESTION DES DÉCHETS.

LES PARTIES PRENANTES DANS CE PROCESSUS COMPRENNENT :

LES MÉNAGES (LES PRODUCTEURS RÉSIDENTIELS DE DÉCHETS) ;

LES PRODUCTEURS DE DÉCHETS COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS ;

LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES (PRIMAIRES, SECONDAIRES ET UNIVERSITAIRES) ;

LES SOCIÉTÉS CIVILES ET PRIVÉES ;

LES AUTORITÉS LOCALES ET NATIONALES ;

L’ÉTAT, TANT AU NIVEAU LOCAL QUE NATIONAL, DOIT ÊTRE IMPLIQUÉ DANS LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES, DÉFINIR LES SOURCES DE FINANCEMENT NÉCESSAIRE A LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES, CANALISER UNE PARTIE DES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS VERS LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES. LES ONG INVESTISSENT LÀ OÙ ELLES VEULENT EN HAÏTI, FACILITER À CE QU’IL Y AIT DES INVESTISSEMENTS QUI SOIENT FAITS DANS LE DOMAINE DE LA GESTION DE DÉCHETS SOLIDES.

QUELQUES ANNÉES DE CELA, UN AMI PRÊTRE A CONSTRUIT UN APPAREIL QU’IL A UTILISÉ POUR GÉRER LES DÉCHETS QUI SONT PRODUITS DANS LA PAROISSE OÙ IL VIVAIT. INSPIRÉ DE CETTE EXPÉRIENCE DE GESTION DE DÉCHETS QU’IL A FAITE, IL A VOULU IMPLANTER UNE ENTREPRISE DE GESTION DE DÉCHETS SOLIDES EN HAÏTI. IL A CONTACTÉ LES INSTITUTIONS ÉTATIQUES CONCERNÉES, ELLES ONT TOUTES MANIFESTÉ PEU D’INTÉRÊT AU PROJET.

DÉFINIR LE RÔLE DES PARTIES PRENANTES

QUE L’ÉTAT PRENNE DES DÉCISIONS POLITIQUES QUI ORIENTENT LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES. L’ÉTAT DOIT CESSER D’ÊTRE UN POURVOYEUR DE SERVICES MAIS QU’IL JOUE UN RÔLE DE RÉGULATEUR, CAR IL EST LA SEULE ENTITÉ À AVOIR TOUTES LES FORCES CONTRAIGNANTES SOUS SON CONTRÔLE.

IL DOIT ORGANISER DES CAMPAGNES DE SENSIBILISATION VIVANT À ENCOURAGER LES DIFFÉRENTES COUCHES SOCIALES ÀGÉRERLES DÉCHETS SOLIDES, ÉTABLIR UN SYSTÈME D’ÉVALUATION ET DE PLANIFICATION DE GESTION DE DÉCHETS SOLIDES.

CES PLANS PEUVENT ACCENTUER SUR LA CONTINUITÉ DE LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES MÊME EN CAS DE CHANGEMENTS POLITIQUES. CE PLAN DOIT CLAIREMENT IDENTIFIER L’INSTITUTION QUI EST CHARGÉE D’ASSURER LE LEADERSHIP DU PROCESSUS. AUTREMENT DIT, IL FAUT IDENTIFIER, INVENTORIER ET ÉVALUER LES RESSOURCES EXISTANTES ET MANQUANTES. DE PLUS, IL FAUT IDENTIFIER LES BESOINS LOCAUX ET NATIONAUX RELATIFS À LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES.

IL FAUT DÉFINIR LES BUTS ET LES OBJECTIFS DU PROCESSUS DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES. PAR EXEMPLE, POURQUOI DÉVELOPPER UN SYSTÈME DE GESTION DE DÉCHETS SOLIDES À PORT-AU-PRINCE ? LES OBJECTIFS SONT SURTOUT DES RÉSULTATS MESURABLES TOUT AU LONG DU PROCESSUS DE GESTION DE DÉCHETS SOLIDES.

DÉFINIR ET ÉVALUER LES STRATÉGIES DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES. EN DÉFINISSANT LES STRATÉGIES, LES AUTORITÉS LOCALES ET NATIONALES PEUVENT S’EN SERVIR POUR PRIORISER LES MEILLEURES OPTIONS À ADOPTER TOUT AU LONG DU PROCESSUS DE GESTION DE DÉCHETS.

EN CONCLUSION, CE QUE LES MILLIARDS DE DOLLARS NE PERMETTENT PAS À HAÏTI DE FAIRE, SE RAPPROCHER DE LA MODERNISATION PAR EXEMPLE, PENDANT AU MOINS CES 10 DERNIÈRES ANNÉES, UNE GESTION DE NOS DÉCHETS SOLIDES PEUVENT NOUS AIDER À FAIRE UN PAS VERS CETTE MODERNISATION. DANS UN PAYS COMME LE NÔTRE, LA GESTION DES DOLLARS PEUT ÊTRE EXTRÊMEMENT DIFFICILE, ALORS COMMENÇONS DONC À GÉRER LES FATRAS.

FLORENAL JOSEPH, M.A., PHD

EN BIOLOGIE MOLÉCULAIRE ET CELLULAIRE

ASSISTANT PROFESSEUR-ADJOINT A

CUNY BROOKLYN COLLEGE

ET JOHN JAY COLLÈGE CRIMINAL JUSTICE

[1]PETER SCHWEIZER (2015), CLINTON CASH: THE UNTOLD STORY OF HOW AND WHY FOREIGN  GOVERNMENTS AND BUSINESSES HELPED MAKE BILL AND HILLARY RICH. ED. HARPERCOLLINS. PP 1-243

[2]DINESH D’SOUZA (2016), HILLARY’S AMERICA: THE SECRET HISTORY OF THE DEMOCRATIC PARTY. ED. REGNERY. PP 1-293

[3]HAITI A LE TAUX DE COLLECTE DE DECHETS SOLIDES LE PLUS BAS DU CONTINENT AMÉRICAIN, PAR FRANTZ DUVAL, LE 05-07-2018 DANS LE NOUVELLISTE.

[4]KAZA ET AL. (2018), WHAT A WASTE 2.0: UN APERÇU MONDIAL DE LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES JUSQU’EN 2050

[5]MANUEL SUR LA COMMUNICATION ET L’ENGAGEMENT POUR LA GESTION DES DÉCHETS SOLIDES [HANDBOOK ON COMMUNICATION AND ENGAGEMENT FOR SOLID WASTE MANAGEMENT] (ABRELPE ET CCAP 2017).

About mrsimeon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*